CONFÉRENCE PUBLIQUE de la professeure Elaine Champagne

Dominer ou s’abandonner

Complexité d’une dynamique en soins spirituels pédiatriques

Elaine Champagne

Elaine Champagne

Mardi 9 décembre 2014, 17 h 30
Salle Hydro-Québec (2530)
Pavillon Desjardins-Pollack, Université Laval

2325, rue de l’Université, Québec, G1V 0A6

ENTRÉE LIBRE
Stationnement gratuit Parc-autos Desjardins étage 00 (après 16 h 30)

 

Elaine Champagne est professeure agrégée et titulaire de la Chaire de leadership en enseignement en théologie spirituelle et spiritualités à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l’Université Laval. Elle a œuvré une dizaine d’années comme intervenante en soins spirituels en milieu de santé pédiatrique. Ses recherches portent spécialement sur la vie spirituelle des enfants.

Parmi ses publications:

«Power, empowerment and surrender in the context of paediatric spiritual care», International Journal of Children’s Spirituality (à paraître).

En coll. avec K. Demasure et al. (dir), La famille au pluriel: les modèles familiaux contemporains, défis pour les chrétiens, Leuven, Peeters, 2014, 217 p.

«Children’s inner voice: Exploring Children’s Contribution to Spirituality.», dans A.Dillen et D. Pollefeyt (eds), Children’s voices. Children’s perspective in Ethics, Theology and religious Education, coll. «Ephemeridum Theologicarum Lovaniensium 230, Leuven, Peeters, 2010, p. 373-396.

«Living and dying: a window on (Christian) children’s spirituality», dans J. Bellous (ed), Children, Spiritualiry, Loss and Recovery, London, Routledge-Taylor and Francis, 2009, 253-263.

Reconnaître la spiritualité des tout-petits, Montréal-Bruxelles, Novalis-Lumen Vitae, 2005, 232 p.

Résumé :

Au cœur de leur très grande vulnérabilité, des enfants gravement malades peuvent témoigner d’une très grande force. Inversement, des intervenants en santé sont constamment confrontés aux limites de leur pouvoir d’aider au mieux-être. ­­

À l’aide de trois études de cas d’enfants hospitalisés, une réflexion sera proposée à partir des dynamiques de pouvoir et d’abandon présentes tant chez des enfants malades que du côté des intervenants.

Après avoir proposé une observation qualitative de type narratif, une interprétation à la lumière des sciences humaines sera esquis­sée, de même qu’une proposition de relecture théologique des situations présentées. Il semble que les enfants puissent beaucoup apprendre aux adultes d’un point de vue spirituel.

Information :
Johanne Lessard
Adjointe à la Chaire
418 656-2131, poste 5425
johanne.lessard@ftsr.ulaval.ca
www.crss.ulaval.ca