Conférence UdS - Le caractère essentiel de la communauté dans les soins de fin de vie

Nos collègues du Centre d'études du religieux contemporain annonce cette activité.

Les Morts ne sont pas morts : Comment la culture peut nous apprendre la perception de la mort et de la fin de vie en Afrique

Cette conférence sera présentée par le Dr Christian Ntizimira, fondateur de l’African Center for Research on End Life Care (ACREOL) et membre de la Faculté de soins palliatifs du Centre for Excellence in Research and Education (PalC).

Suivant la conférence, la Dre Louise LaFontaine, professeure associée au Centre d’études du religieux contemporain proposera, avec Dr Ntizimira, des réponses en discussion.

Résumé

Autrefois considérée comme un phénomène naturel et un accomplissement dans certaines conditions sociales, la mort est devenue une source de peur pour plusieurs contemporains. Aujourd’hui, les patients atteints de cancer et d’autres maladies limitant la vie souffrent de diverses manières. Les modèles actuels de planification des soins avancés et de prise de décision en fin de vie ont émergé de l’expérience clinique et culturelle euro-américaine. Il est important de créer un modèle localement pertinent et centré sur la communauté pour les soins de fin de vie qui assure la dignité et le bien-être des patients, des membres de la famille et qui soit conforme aux ressources disponibles, aux priorités locales en matière de soins et aux valeurs socio-culturelles.

L’exemple du Rwanda servira de trame de fond pour réfléchir et discuter du caractère essentiel de la communauté dans les soins de fin de vie.

Jeudi 25 avril 2024, midi.

U. de Sherbrooke Agora (B1-2002) et sur Teams.

 

Inscription: veuillez contacter l'adresse suivante religieux.contemporain@usherbrooke.ca et préciser si vous assistez en personne ou par Teams.

Affiche

Photo Christian Ntizimira
Date
Heure
12 h
Emplacement
Par Teams ou sur place à l'Université de Sherbrooke